Bilan orthodontique

Lors de la première consultation, l'orthodontiste pourra vous dire si un traitement orthodontique est indiqué.

Dans ce cas là, elle va vous prescrire des examens complémentaires (radiographies, moulages, photographies), faire un bilan clinique précis (avec des mesures et des constructions) pour proposer un plan de traitement adapté à la situation particulière du patient. Cela nécessite deux autres rendez-vous.

Le deuxième rendez-vous sera un rendez-vous de courte durée, aucours duquel les radiographies prescrites seront récupérées, des photographies du visage et des dents seront prises et des moulages de vos dents seront réalisés.

Le troisième rendez-vous est destiné à faire le bilan, la présence d'un des parents est nécessaire si le traitement est destiné à un enfant. Le diagnostic est établi grâce aux différents examens complémentaires réalisés précédemment. Lors de ce rendez-vous, nous vous informerons sur le type d'appareil nécessaire, sur la durée approximative du traitement. La durée ne peut être qu’approximative car elle dépendra de la coopération du patient, d’une réponse individuelle au traitement qui n’est jamais totalement identique et d’un degré d’incertitude sur la croissance faciale résiduelle ou la persistance d’une parafonction comme la déglutition avec interposition de la langue.
Un devis forfaitaire vous sera remis. S'il s'agit d'un traitement chez l'enfant, la demande d'entente préalable destinée à la sécurité sociale sera réalisée et doit être envoyée avant le 16ème anniversaire de l'enfant. Sans réponse de leur part dans les deux semaines, la prise en charge est acceptée.

C’est à ce moment que sera recueilli le consentement éclairé après avoir débattu de l’amélioration attendue, des contraintes et des risques éventuels du traitement ou de l’abstention de traitement.
 


Les malformations les plus fréquentes sont dues à :

  • La déformation des arcades dentaires liés à : la succion du pouce ou d'un autre doigt, l'interposition de la langue pendant la déglutition, la respiration par la bouche qui modifie la posture de la langue
  • Des dents trop grosses pour la taille de la bouche ou inversement,
  • Un décalage entre la croissance des deux mâchoires (squelettique)
  • L’absence d’une ou de plusieurs dents (agénésie)
  • Des dents incluses ou retenues dans la mâchoire
  • etc.

Plus d'infos sur infosoins.fr

Dr Laetitia Adda Cyrot
Orthodontiste
6, rue de Rémusat - 75016 Paris
Tél. 01 42 15 12 12